Des chiffres clés pour mesurer la nature en Nouvelle-Calédonie

Les indicateurs

alan_nogues_feu_de_brousse_par_chasse_copie.jpg

Les menaces Incendies

Mauvais
27 000

27 000 Ha sont en moyenne brûlés chaque année en Nouvelle-Calédonie (depuis 2000)

activite_miniere_3.jpg

Les menaces Activité minière

Mauvais
1,2%

1,2 % de la Grande Terre néocalédonienne était visiblement dégradé par l’activité minière en 2006

erosion_1.jpg

Les menaces Érosion

Mauvais
28%

28 % du territoire est couvert par des sols fortement et très fortement sensibles à l’érosion

recifs_coralliens_4.jpg

La nature Récifs coralliens

Bon
81%

81 % des stations de suivi des récifs coralliens de Nouvelle-Calédonie sont en état stable ou en amélioration

dugongs_3.jpg

La nature Dugongs

Inconnu
750

750 individus forment la population de dugongs des lagons néocalédoniens

especes_protegees.jpg

Les actions Espèces protégées

Moyen
66%

66 % des espèces néocalédoniennes (marines et terrestres) considérées comme menacées à l’échelle mondiale sont protégées localement

mj2_6230.jpg

La nature Plantes endémiques

Excellent
75%

75 % environ des espèces végétales connues en Nouvelle-Calédonie sont endémiques

A propos

Le Baromètre Biodiversité est un outil en ligne permettant de diffuser des « indicateurs » de la biodiversité, accompagnés d’explications synthétiques et vulgarisées. La définition d’indicateurs est ici à prendre au sens large : variables, descripteurs, chiffres clés.

Objectif : rendre compréhensibles et accessibles les informations existantes sur l’état de l’environnement. Mis en ligne en aout 2016 avec une dizaine d'indicateurs, cet outil a vocation à être enrichi de nombreux autres indicateurs au fur et à mesure.

Les groupes de thématiques

Les thématiques sont classées en trois groupes :

  • La nature, qui regroupe toutes les thématiques propres à l’état des milieux naturels ou des espèces.
  • Les menaces, qui présentent les principales pressions (et origines de ces pressions) exercées sur la biodiversité en Nouvelle-Calédonie ;
  • Les actions, qui rendent compte des mesures et des actions mises en œuvre pour protéger la biodiversité du territoire.

Les pictogrammes de couleur

Sur le Baromètre Biodiversité, chaque chiffre est accompagné de pictogrammes de couleur, permettant de se faire une idée rapide et claire sur :

  • l’état actuel de l’indicateur pour la Nouvelle-Calédonie : Est-ce que le chiffre clef nous indique que la nature est en bon état de conservation ? Que la menace est faible ? Que les actions sont suffisantes pour conserver l’environnement ? Il est indiqué par une frimousse (un smiley) de couleur allant du bleu (excellent) ou rouge (mauvais) et a été déterminé grâce à l’expertise des contributeurs du projet. Gardons en tête qu’il repose donc sur une appréciation qualitative et non des grilles de lectures chiffrées et standardisées - aujourd’hui non disponibles.
  • la fiabilité de l’indicateur : Est-ce que la méthode utilisée pour calculer ce chiffre est fiable et donne une estimation proche de la réalité ? Elle est indiquée par une étoile de couleur, du bleu (excellent) ou rouge (mauvais).
  • l’évolution de l’indicateur (non encore disponible - renseignée au fur et à mesure des mises à jour du chiffre sur l’application) : une flèche de couleur permettra d’une part d’indiquer s’il augmente, diminue ou reste stable, d’autre part de savoir si cette évolution est bonne (vert), mauvaise (rouge) ou neutre (orange).

Les données et l’interprétation des résultats

Pour chaque thématique, les données les plus actualisées du territoire ont été centralisées puis restituées sous une forme simple, la plus compréhensible et représentative du phénomène évalué.

Mais ces résultats sont à prendre avec précaution. Tout d’abord, il s’agit d’une simplification de la réalité : un seul chiffre clef a été mis en avant dans chaque thématique mais il doit être interprété en prenant en compte une multitude d’autres informations. De plus, selon la qualité, l’exhaustivité et la date de production des données, des limites existent dans l’interprétation des résultats.

Les parties « Mesurer » et « Comprendre » ainsi que les fiches techniques disponibles dans la partie « Télécharger » détaillent d’autres chiffres clefs à prendre en compte pour refléter au mieux la réalité, ainsi que l’ensemble des moyens d’acquisition de l’information et les biais identifiés. Les sources correspondant au chiffre clef et à la bibliographie en général sont également listées dans la partie « en savoir plus ».

Les acteurs du projet

Le Baromètre Biodiversité est né grâce au soutien de nombreux acteurs du territoire, tous impliqués dans la gestion, la préservation ou la connaissance de la biodiversité de Nouvelle-Calédonie.

Les porteurs du projet

L’OEIL a pour principales missions de suivre l’état de l’environnement et de restituer régulièrement ces informations aux pouvoirs publics, aux décideurs et au grand public.

En 2014, les administrateurs de l’OEIL identifient dans sa feuille de route 2015-2019 le renseignement d’indicateurs de suivi de la biodiversité à une échelle pays, selon un modèle état-pression-réponse et permettant des comparaisons avec d’autres territoires (échelle régionale, nationale). Une étude ayant pour objectifs la sélection et le renseignement d’un jeu d’indicateurs « biodiversité » a donc été menée en 2015.

En 2016, les fiches techniques de ces indicateurs sont vulgarisées sous forme de schémas et de textes explicatifs destinés au grand public sous la forme du Baromètre Biodiversité.

Les partenaires financiers

Le Gouvernement a accordé une subvention à l’OEIL pour la réalisation de cet outil web.

Les sources

Les informations proviennent de nombreuses sources productrices de données. Plus de 20 organismes producteurs de données ont ainsi permis de renseigner cet outil en ligne. Les logos des structures sources sont affichés au niveau de chaque indicateur, le détail des sources étant précisé dans la partie « en savoir plus ».

Les contributeurs

Ce sont les experts qui ont participé au projet en faisant part de leurs connaissances pour rédiger les textes et affiner l’interprétation des données diffusées, ainsi que les relecteurs issus du comité éditorial de l’OEIL.

Contributeurs

Agence des Aires Marines Protégées
CIRAD
Conservation International
Cortex
DAM
DTSI
Endemia
EPLP
IAC
IRD
MNHN
Opération Cétacés
Pala Dalik
PNA Dugongs
Province Sud
UNC
WWF

Sources de données

Aquarium des Lagons
CCCE
DIMENC - Direction de l'Industrie, des Mines et de l'Energie / Gouvernement de Nouvelle-Calédonie
DTSI
Gouvernement
IFRECOR
IRD
MEEM
MNHN
Nasa
OEIL
ONB
Pala Dalik
PNA Dugongs
Province des Îles Loyauté
Province Nord
Province Sud
UICN
UNC
Université Marynland